point Grande Chine de la journée du 6 juin (+points intérimaires du 7 juin)

111 cas locaux (+25 vs la veille) principalement tiré par le foyer de Mongolie Intérieure (+69 à 155 cas). Alors que Pékin livre un 4ème jour (avec le point intérimaire du 7/6) sans cas issu du dépistage, 3ème jour de suite avec des cas « en liberté » à Shanghai avec 4 nouvelles medium risk le 7 juin et 4 cas à Jing’an, Baoshan et Pudong, dont un homme de 75 ans non vacciné. Shanghai reste bas en nombre de cas à 10 le 6 juin. A Zhangzhou, Fujian, un cas travaillant pour une plateforme de livraison sur Fuzhou.

4 suspensions de vols annoncées, dont Paris-Taiyuan (dérouté de Shanghai) de China Eastern. Le premier vol après 8 semaines de suspension a livré 8 cas, le suivant aurait livré 7 cas et le 3ème le 6/6 ses 2 premiers cas.

85 cas importés à +12% sur 14 jours, -17% sur 30 jours, 5 cas de Hong Kong, 5 de Taïwan, 17 des USA. Sur les entrées par avion (59 pour la journée), la tendance est à +21% sur 14 jours, -3% sur 30 jours. A noter 2 cas sur les vols Air France de Shanghai du 31 mai et 3 juin. Au Sichuan, un cas contaminé à Shanghai classé en importé après 2 mois de quarantaine à Shanghai. A Tianjin, 1 cas ayant probablement transité par la France.

Hors de Chine, le Portugal est très en « avance » sur les autres pays d’Europe sur la nouvelle vague BA.4-5. L’incidence sur 7 jours approche les 3000, le taux de mortalité sur le S1 2022 reste bas par rapport à la plupart des pays Européens malgré une hausse immédiate des décès.