4 janvier 2023

La guéguerre se poursuit sur le dépistage des passagers en provenance de Chine / Macao / Hong Kong avec 15 pays demandant des restrictions allant de l’interdiction d’entrer sur le territoire (Maroc, mais sans vol direct, donc comment vérifier ?), d’une quarantaine (soft, à la maison, sans véritable contrôle) de 7 jours pour tous les passagers y compris les négatifs (Taiwan), tests pour la plupart allant de 20% à l’ensemble des passagers, isolement demandé avec (Japon) ou sans infrastructures (France) pour les positifs. Peu d’articles de presse font mention des points particulièrement pénalisants que vous nous faites remonter notamment la déclaration sur l’honneur de non-exposition depuis 14 jours, ou l’obligation de présenter un rapport en anglais, ce qui pourrait exclure les tests de rue, alors que le contrôle du test se fait à l’enregistrement en Chine donc avec un personnel habitué au format des tests de rue… la France dit même accepter des tests antigéniques (type ceux faits en pharmacie en France), ce qui n’existe pas en Chine, en excluant les auto tests… Un espoir tout de même en provenance des USA qui proposent à partir du 5/1 d’accepter un certificat de rétablissement qui consiste en un test positif de 10 à 91 jours du départ et d’un test négatif. Si le test positif est à moins de 10 jours du départ, il faut rajouter une lettre d’un établissement de santé attestant de la guérison, ça c’est plus réaliste par rapport à la chronologie des contaminations…
Probablement un ajustement conséquence des menaces de la Chine qui n’accepte pas cette discrimination, et qui évoque des contre-mesures « basées sur les faits scientifiques » qui pourraient bien être une quarantaine anti- XBB (variant dont on parle beaucoup dans la presse chinoise pour ces symptômes gastriques) envers ces 15 pays qui tous ont des cas XBB (ou Kraken) dans leurs séquençages.
Ci-joint le post complet de The Beijinger.
https://mp.weixin.qq.com/s/FHDqiOU9V4OHt2rmWq0YyQ

Laisser un commentaire